Archéologie

Certain s’en rende compte, d’autres s’en doute, mais beaucoup ont fait les frais des dogmes restrictifs de la nouvelle religion d’état, j’ai nommé la Science.

J’imagine sans trop de problème que chaque discipline scientifique à ses propres difficultés à briser les mailles des paradigmes établis pour en ériger de nouveau, mais c’est dans les sciences dures que cela m’est le plus flagrant. L’archéologie est un sujet qui me tient à cœur, et je suis régulièrement torturé de voir la difficulté qu’a la communauté scientifique à remettre en cause ses propres théories. Les cercles sont loin des néophytes (que je suis tout de même en grande partie), mais il ne faut pourtant pas tellement d’effort pour réaliser ce qui se passe. Quand l’on est intéressé par un sujet comme les civilisations anciennes, la grande histoire de l’humanité et de son développement, farfouiller sur le net est un plaisir et il ne faut pas longtemps pour trouver quelques pépites. Découvertes par-ci remettant en cause cela, découvertes par-là détruisant les théories des manuels, encore et encore. Les articles pullulent mais l’image globale, elle, ne change pas. Grâce à internet, l’on a désormais des nouvelles sur presque tout, presque tout de suite, mais cette vague est surtout douée pour effacer les traces d’autant plus rapidement qu’elle amène autre chose. Et nos chères découvertes, vite oubliées, n’auront pas changées les livres d’histoires.

Pourquoi cela ? Grande question. Je laisserais les fanatiques de théorie du complot (et du développement d’une intelligentsia sur les publications)  s’amuser avec l’idée, déjà répandue, moi je me contenterais d’évoquer l’égo humain, sa plus grande faiblesse. Car quand on en vient au comment, c’est le plus souvent à cause des coups bas entre collègue que tout se joue. Un papier discrédité, un nom poussé au rabais, les magazines spécialisés réfléchissant à deux fois avant de vous republier, les financements qui se font rares, et voilà, votre carrière est terminée. Il suffit de pas grand-chose, et pas grand monde ne prend donc le risque de s’aventurer sur les terrains minés, même quand les preuves et les découvertes s’accumulent. Et ceux qui persiste quittent une carrière de professionnels pour embrasser une carrière de marginaux. Le plus incroyable, c’est que les marginaux commencent à être tellement nombreux que les croyances populaires se font maintenant plus fortes que les paradigmes scientifiques établis à l’école. Il ne suffit pas d’aller loin, de parler avec tant de monde, pour réaliser que de plus en plus pensent que l’Homme a commencé son histoire bien plus tôt que le courant mainstream ne l’admet, et qu’il était bien plus développé que l’on veut le croire. Car l’égo est toujours au tournant. Que ce soit celui du collègue jaloux car vous avez fait une découverte mettant à la poubelle les théories qu’il soutient, mettant par la même occasion un coup de bâton à sa carrière et aux cours qu’il enseigne, et qui vous renvoie la balle en se servant de sa notoriété pour mettre fin à la vôtre ; ou bien l’égo plus répandu encore de ceux ne pouvant accepter de ne pas être en haut de l’échelle de l’évolution, c’est toujours cette ultime faiblesse qui nous empêche d’avancer.

Mais avec tout ça, de quoi je peux bien vous parler ? A quelles découvertes fais-je référence ? Quelles théories ont depuis longtemps été rendues caduques sans que le grand public n’en sache quelque chose ? Tout cela, je vais le livrer bout après bout, goutte d’eau après goutte d’eau, car ce genre de puzzle, on n’en aperçois l’image qu’après des dizaines et des dizaines de lectures, de corroborations, avec toujours, continuellement, l’ouverture d’esprit, la curiosité, et le leitmotiv de se dire, « et si » ?

Allez voir

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s